Avez-vous déjà essayé la pêche sur la glace?

J’ai tenté cette expérience à deux reprises, une fois quand mes enfants étaient petits et une fois dernièrement.  D’abord, vous devez savoir que je ne tripe pas tant que ça sur la pêche, mais c’est fou ce qu’on peut faire pour faire plaisir à notre marmaille!

Ma première fois

Des amis nous ont convaincus de les accompagner.  Super!  On réserve une tite cabane et on part.  L’idée de rouler sur le lac gelé avec ma voiture ne m’enchantait pas trop.  Je me voyais sombrant dans l’eau glacée avec mon véhicule.  Ce n’est pas arrivé, rassurez-vous.

Première constatation :  C’est looong.  À part regarder un trou en espérant qu’un poisson mordre et empêcher les enfants de mettre leurs mitaines dans le même trou, il n’y a pas grand-chose à faire.  Trop tard, la mitaine est allée dans le trou.

 

Deuxième constatation : Il fait froid en titi sur un lac gelé quand il vente.  Heureusement, on a loué une tite cabane avec un poêle à bois pour se réchauffer les pieds.  On a aussi fait boire beaucoup trop de chocolat chaud aux enfants.

 

Bref, après quelques heures en bonne compagnie, on pêche UN poisson.  C’est tout un poisson, il devait mesurer au moins deux mètres.  Il a eu de la difficulté à passer par le trou.  Note : Ceci est une histoire de pêcheur.  Tout bon pêcheur sait qu’il doit exagérer un peu.

En conclusion, j’ai préféré faire des anges dans la neige plutôt que de pêcher.  Je m’étais dit que ce sport plutôt passif n’est pas fait pour moi.  Mon fils, lui, ne voyait pas la chose d’un même œil.  Il m’a supplié de l’emmener pêcher à nouveau.  Maman cool comme je suis, j’ai accepté 6 ans plus tard.

Ma deuxième fois

Pour cette deuxième expérience, la tite cabane n’était pas nécessaire.  Nous étions au parc des Îles de Boucherville dans le cadre d’un événement.  Le matériel était fourni gratuitement. Hourra! Sauf qu’il fallait se procurer un permis de pêche, zut!

Première constatation :  C’est encore looong, ça n’a pas changé.  À part regarder un trou en espérant qu’un poisson mordre et permettre aux ados de mettre leurs mains dans le même trou, il n’y a pas grand-chose à faire. À cet âge-là, c’est leur problème s’ils ont les mains ratatinées et froides.

Deuxième constatation :  Il ne fait pas froid du tout sur cette rivière, c’est une journée resplendissante et ensoleillée.  C’est même très agréable de se prélasser au soleil.  On se croirait presque sur le bord de la plage, sauf qu’il faut surveiller un (stupide) trou.

Bref, après une heure, il ne s’est rien passé du tout!  Aucun poisson n’est sorti du trou.  C’est vraiment palpitant la pêche sur la glace!  Nous avons plutôt relaxé sur nos bancs de neige.

Raphaël, ne voulant pas s’avouer vaincu, a pris des photos avec l’appât pour faire croire à son père qu’il avait attrapé quelque chose!

En conclusion, je pense que c’est une arnaque.  Quelqu’un enlève les poissons en hiver et les remet dans l’eau au printemps ou les poissons hibernent comme les ours!  Vos sorties de pêche hivernales ont-elles été plus miraculeuses que les nôtres?

Note: Les hommes de la maison trouvent que mon article fait de la mauvaise pub à la pêche sur la glace.  Pascal, mon conjoint, croit que je porte malheur ou que je fais peur aux poissons. Pfff! Ce n’est même pas vrai!  Il a fouillé dans ses photos et en a déniché une d’une pêche sur la glace mémorable (sans moi).  Je la glisse ici à la fin de cet article afin de contenter les vrais pêcheurs de la maison!

 

 

Note ajoutée par Nancy pour taquiner Chantal : En effet, ma chérie, Pascal a surement raison puisque regarde ce que j’ai pêché lors de ma sortie pêche sur glace ! En tout cas, je dis ça comme ça mais …

 

 

 

2 Comments on "Avez-vous déjà essayé la pêche sur la glace?"

  1. Moi je suis du même avis que toi Chantal…..
    Heureusement je n’ai jamais eu à le faire pour faire plaisir à mes enfants . En espérant que Jacob ne me fera pas cette demande car je serais incapable de lui refuser.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*