Road trip en Islande 3ième partie : La péninsule de Snaefellsnes et Reykjavik

Tadam, voici la suite tant attendue de mon voyage en Islande.  Je reprends mon itinéraire là où je vous ai laissés, à Akeyuri.  De là, j’ai roulé en admirant les paysages durant une bonne partie de la journée (4h-5h) afin de me rendre sur la péninsule de Snaefellsnes.

Péninsule de Snaefellsnes

Cette péninsule située à l’ouest de l’Islande est relativement proche de la capitale.  Il est possible d’y aller pour une journée et de retourner dormir à Reykjavik par après.  En chemin, arrêtez à Borganes.  Le Settlement center a deux expositions interactives sur la colonisation et les sagas islandaises qui valent le détour.  C’était très instructif.

SDTC - Islande 3e (1)

Source: http://www.iceland24blog.com/2015/01/stykkisholmur-travel-guide.html

Les villages

Le premier village que j’ai visité est Stykkissholmur (surnommé amicalement Stykki, par mon chum et moi).  Les noms en Islande sont difficiles à prononcer, souvent, on utilisait les premières syllabes pour se comprendre.

Stykki est un petit village de pêcheurs.  Le port est mignon et de là, il est possible de traverser sur l’île de Sugandisey à pied pour avoir une vue sur le port et la baie de Breidafjordur. Au sommet de cette colline de basalte, vous trouverez aussi un phare.

Je ne suis pas restée longtemps à Stykki.  Une heure au max, c’était plus un arrêt pour me dégourdir les jambes, mais sachez qu’il est possible de faire des tours de bateau pour voir les colonies d’oiseaux.  Un des tours semblait très populaire : Viking Sushi. Amateurs de sushis, ce tour est pour vous, car durant la balade en bateau, les touristes ont la chance de déguster des fruits de mer crus. Par manque de temps, je n’ai pas pu l’essayer.

Stykki est aussi le point de départ du traversier qui mène aux Westfjords (2 h ½) en passant par Flatey (1 h ½).  Beaucoup de touristes utilisaient cette option pour sauver du temps.

SDTC - Islande 3 (2)

C’est à Grundarfjordur que nous logions durant notre séjour sur la péninsule.  Nous étions à l’hôtel : The Old post office, un ancien bureau de poste, transformé en hôtel.  Ce n’était pas le grand luxe, mais c’était propre et parfait pour nous avec sa grande cuisine commune et sa vue magnifique sur le mont  Kirkjufell.  Ce mont,semblerait-il, est un des endroits les plus photographiés de l’Islande.  Grundarfjordur est un village de 900 habitants (c’est petit!).  Par contre, il y a un excellent restaurant nommé Bjargarsteinn mathus .

 

SDTC - Islande 3e (3)

Berserjahraun sur la route 558

Les routes pittoresques

Entre Stykki et Grundarfjordur, j’ai découvert, un peu par accident, un détour sensationnel qui passe dans un champ de lave avec en arrière plan, des montagnes à l’allure lunaire.  Cette route, un peu cahoteuse faisable sans 4 par 4, est un incontournable. Vous aurez l’impression d’être seul au monde, car peu de gens la prennent.  Pour la trouver, de l’Est vers Grundarfjordur, à la jonction de la route 54 et 56, tournez à gauche vers Berserkjahraun sur la 558 ou cliquez ici pour voir une carte.

Pour goûter à la pire chose comestible, le requin fermenté, arrêtez au Musée du Requin de Bjarnarhöfn qui est situé près des champs de lave de Berserkjahraun.  Pour plus de détails, allez voir mon texte: Quoi manger (ou pas) en Islande?

 

SDTC - Islande 3e (5)

La route F570 dans le parc National de Snaefellsjökull

 

Dans le parc National de Snaefellsjökull, il y a une autre route « trippante » à essayer la F570.  Nous l’avons prise juste avant  d’arriver à la ville de Olafsvik.  Cette route mène près du glacier et un 4 par 4 est nécessaire.  Attention!  En Islande, il faut obligatoirement un 4 par 4 pour conduire sur les routes F.  Même en juillet, il y avait de la neige. Vérifiez les conditions routières, car il est possible qu’elle soit fermée même en été.

 

SDTC - Islande 3e (6)

Source:www.snaefellsjokull.com

Voyage au centre de la Terre

Pourquoi ne pas visiter un tube de lave?  C’est ce que j’ai décidé de faire à la Caverne de Vatnshellir.  Il n’est pas nécessaire de réserver, car un tour guidé débute chaque heure.  Pour moins de 30$ CAD, j’ai pu aller au centre de la Terre. C’est ce que le guide a dit! Selon lui, Jules Verne a choisi cet endroit pour son récit: Voyage au centre de la Terre.  Avec mon casque et ma lampe de poche, j’ai visité ce tube géant et observé les étranges formations figées dans la lave.

Reykjavik, la capitale

Où dormir?

Pour nos derniers jours en sol islandais, nous avons élu domicile à  Our House.  Cette charmante maison, située à 2 minutes de l’église Hallgrimskirja est un excellent pied à terre pour visiter la capitale.  Les propriétaires sont sympathiques et aidants. La plupart des attraits touristiques sont à distance de marche de là.  Le seul hic! Prendre sa douche.  Avec ses 2 salles de bain, c’est un peu la cohue pour réussir à y aller avant les autres touristes.

SDTC - Islande 3e (7)

À Reykjavik, les graffitis font partie du paysage

Quoi visiter?

Le « best » pour visiter une ville, c’est de marcher, marcher et marcher.  À mon avis, c’est en déambulant dans la ville qu’on la découvre. Voici en rafale les principaux attraits touristiques: Hallgrimskirja (l’église), le vieux port (d’où il est possible de prendre un tour pour observer les baleines), Sun-craft (sculpture sur le bord de l’eau), Harpa (salle de concert), Laugavegur (rue principale pour magasiner)…  Je ne vous les décrirai pas détail.  Je préfère vous parler de mes petites découvertes.

En visitant Harpa, j’ai décidé, sur un coup de tête, de m’acheter un billet pour aller voir un show d’humour: How to become  Icelandic in 60 minutes.  J’ai beaucoup ri et mon chum encore plus.  Si ce spectacle est encore à l’affiche, vous passerez un bon temps et en apprendrez beaucoup sur les Islandais.  J’ai aussi acheté un billet pour The Iceland Expo Pavillon.  Ne perdez pas votre temps et votre argent à y aller.  C’est une représentation style Imax dans un cube sur l’Islande.  Même si c’était bien fait et que les paysages étaient époustouflants, il y avait 2 négatifs majeurs.  D’abord, pour bien voir sans avoir le cou cassé, il fallait s’asseoir par terre.  Ensuite, c’était beaucoup trop court pour le prix.  Quinze minutes et c’était fini!

 

SDTC - Islande 3 (8)

Source: http://uk.flyingtiger.com/en-gb/store%20locator

Je suis devenue gaga en visitant le magasin Tiger.  Ce n’est pas typiquement islandais, semblerait-il que c’est une chaîne de magasins Danois.  Pas grave, j’aurais passé des heures à me perdre dans ce labyrinthe de « gugusses » inutiles.   Il a fallu que Pascal me sorte de force après un bout de temps!  Sa patience a des limites! Ce magasin, c’est comme un mélange entre le magasin du dollar et le Ikea.  J’aurais tout acheté.

C’était la dernière partie de mon super voyage en Islande. Si votre séjour dans ce pays nordique est de courte durée, c’est cette partie que je sauterais en gardant une journée pour visiter Reykjavik et le Lagon bleu.

 

À lire aussi:

Roadtrip en Islande 2e partie : Le nord de l’Islande

Be the first to comment on "Road trip en Islande 3ième partie : La péninsule de Snaefellsnes et Reykjavik"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*