Couper le cordon ou laisser son ado partir en voyage!

Je suis maman de 3 adolescents. J’ai voyagé seule, avec mon conjoint ou en famille. Il y a même quelques fois où on a inclus la copine de mon ado de 17 ans. Déjà là, c’était un signe que mes enfants grandissaient à la vitesse grand V et que je devais me faire tranquillement à l’idée que le moment fatidique allait arriver! On ne peut malheureusement pas les retenir éternellement.

Bref,fiston , qui aura bientôt 18 ans, me demande, il y a de cela quelques semaines s’il peut accompagner sa blonde et ses parents en Jamaïque. Jusque là rien d’énervant à part une crainte de devoir ouvrir mon portefeuille peu garni avant Noël. Il me dit: « Mom » (je préfère maman, mais je choisis mes batailles!). Alors il me dit: « Mom, n’aie pas peur, ce sont les parents de ma blonde qui paie la grande partie et je m’occupe du reste! ». Danse de la joie intérieure pour moi qui fut de courte durée, car il me lança alors un « On partirait le 23 décembre pour 7 jours! ».

Coup de poing au coeur

Je te jure que la danse de la joie n’a pas duré longtemps! Le coeur m’a arrêté! Quoi? Hein? Toi, tu ne passeras pas Noël avec moi? Hein, la chair de ma chair a près de 2000 km de moi pour le temps des fêtes? Croyez-le ou non, je n’ai même pas hésité et je lui ai lancé un : « Y’en ait pas question! » bien senti! Non, mais quel enfant ingrat! Pfff,  laisser ses pauvres parents à Noël! Ça ne se fait pas!

Puis là, miss C est passée dans ma tête! Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, c’est miss Culpabilité de son vrai nom! Les mamans, on est ben bonne pour la laisser s’immiscer dans notre tête! C’est là qu’une petite guéguerre intérieure a débuté! Ça aurait pu se lire comme suit sur un script de film!

Discussion de maman avec elle-même!


Maman cool: « Ouin, mais, maudine, c’est une belle occasion pour lui »

Maman poule: « Mais imagine qu’il lui arrivait quelque chose! On est ben trop loin pour aller l’aider! »

Maman cool: « Crime, Nancy, tu paies rien! Quand est-ce que ça va lui arriver encore ? »

Maman poule: « Noël sans mon ainé, NON NON NON! »

Maman cool: « Il va t’en vouloir longtemps si tu dis non! »

Maman poule: « Grrrr, déjà que c’est le premier Noël sans ma maman, il charrie un peu!

Maman cool: « Mais là, il n’est pas obligé de porter le deuil et ne rien faire pendant un an! On n’est pas en 1910! »

Maman cool: « Il va tellement triper. C’est sûr qu’à sa place je capoterais ma vie! »

Maman poule: « Surtout s’il prend trop d’alcool et que les vendeurs de pot le tentent trop! Il va triper en effet, mais pas dans le bon sens! »

Maman cool: « Hey, ho mom! On se calme! C’est un bon garçon, il fera de bons choix! Arrête d’avoir peur et fais-lui plaisir! Tu le garderas pour toi pour la veille du jour de l’an! »


End of discussion! La mère a pris son courage et l’a laissé partir, mais pas avant de lui avoir prodigué quelques conseils et pris certaines précautions! Tsé, une mère c’est une mère! On n’y peut rien!

Précautions et conseils!

Pour avoir l’esprit tranquille, j’ai exigé quelques trucs de sa part!

  1. Prendre une assurance voyage! Super important, car un ado, ça reste un ado! Ce n’est pas toujours futé quand il est temps de jauger les risques! Pis, disons-le, fiston, n’a pas tellement écouté la consigne de la crème solaire et s’est ramassé à l’infirmerie! Merci les assurances!
  2. L’inscrire sur la liste des ressortissants en cas de catastrophes naturelles, de soulèvement ou de coups d’État ! Je sais, j’écoute trop de films! Les risques sont minces, mais ça calme sa mère! Juste, ici, pour l’inscription et ça ne prends que quelques minutes pour 7 jours de paix intérieure!
  3. Signer et fournir au mineur une autorisation de sortie du pays! Juste au cas! C’est important pour ne pas que son passage aux douanes ne soit refusé par un douanier!
  4. S’assurer qu’il apporte les médications en cas de diarrhée du voyageur, en cas de brûlure ou de tout autre problème de santé.
  5. Conserver une copie de son passeport et de ses assurances voyage.
  6. Lui répéter souvent les conseils de sécurité reliés à la drogue, à l’alcool, au vol et le rangement de ses papiers dans le coffre de l’hôtel!
  7. Prendre une grande respiration et surtout se dire que les voyages forment la jeunesse et qu’il nous reviendra les yeux tout pétillants!

Il est donc parti, est revenu, a survécu et maman aussi! La maman était fière de son garçon (à part pour le giga coup de soleil)! Le pire là-dedans c’est que plein d’enfants voyagent seuls et tout se passe bien! Tsé un moment donné, il faut couper le cordon! *soupir

Be the first to comment on "Couper le cordon ou laisser son ado partir en voyage!"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*