Billets d’avion : Trucs et conseils pour économiser

Ce n’est pas toujours facile de magasiner ses billets d’avion.  Il est parfois difficile de savoir si on a le « deal du siècle » ou si on paye trop cher.  Je viens de dénicher des billets pour Hawaï pour cet été et je suis assez fière de moi.  620$ par billet, ça me semble un bon prix considérant qu’il y a 4 ans, j’avais payé 1064$ du billet en passant par une agence de voyages.  Je vous dévoile mes trucs et j’espère qu’ils vous aideront à dénicher vous aussi le « deal du siècle ».

Le choix de la destination

D’abord, vous devrez choisir votre destination.  Pour vous aider, vous pouvez utiliser certains comparateurs de vols comme Kayak ou Skyscanner pour aller explorer le monde.

Source: Kayak

J’aime bien l’application de Kayak.  Il suffit de choisir son mois ou ses mois et de cliquer sur « Explore ».  Une carte du monde apparaîtra avec des prix.  Il suffit de cliquer sur le pays pour voir les dates proposées.

 

Source: Skyscanner

Skyscanner offre aussi cette option, mais les suggestions de destinations apparaissent sous forme de photos.

Dates flexibles

C’est certain que si vos dates sont fixes, il sera plus difficile d’obtenir un prix alléchant.  Par contre, si vous avez une certaine flexibilité ou que vous arrivez à convaincre votre boss de partir quelques jours plus tôt, les possibilités de rabais sont plus grandes.

Source: Hopper

 

Récemment, j’ai découvert l’application Hopper.  Ce que j’apprécie de cette application, c’est son calendrier avec sa légende colorée.  Grâce à lui, il est facile de voir qu’un départ le jeudi est préférable à un départ le vendredi.

 

Départs et arrivées

Qui sait partir de Burlington ou de Plattsburgh dans le Vermont ou atterrir à Miami au lieu de Fort Lauderdale peut faire varier de beaucoup le coût de votre billet.  Ça vaut la peine d’essayer plusieurs combinaisons.

La compagnie Wow Air offre des vols à petit prix pour l’Europe.  Le seul hic, une escale à Reykjavik en Islande.  Allez-y jeter un coup d’œil si l’Europe fait partie de vos destinations prochaines.

Comparateurs de vols

Il en existe une multitude et ils sont pratiques pour comparer divers fournisseurs. Lorsque vous les utilisez, assurez-vous de toujours voyager avec le même transporteur sinon la même alliance.  En cas de retard ou d’annulation, on vous aidera sinon, ce sera votre problème.

Faites attention à la durée de vos escales. 15 heures dans un aéroport, ça peut être long et pénible. D’un autre côté, une escale trop courte (moins de 2h) peut engendrer un stress en cas de retard. Prévoyez du temps pour les douanes, les bagages et parfois le changement de terminal.

Personnellement, j’ai utilisé FlightHub pour mon dernier achat de billets.  Soyez à l’affût lorsque vous recevrez votre confirmation par courriel.  Certains frais supplémentaires se sont ajoutés à ma facture comme 170$ d’assurance et 63,80$ de frais de sélection de sièges. (Je suis convaincue à 100% d’avoir coché « non » pour les assurances et je n’ai pas sélectionné de sièges.  Mon chum qui regardait par-dessus mon épaule en est convaincu lui aussi.) J’ai téléphoné et j’ai été remboursé sans problème.  Il faut juste maîtriser la langue de Shakespeare.

Quand vous aurez trouvé une offre alléchante, n’hésitez pas à communiquer directement avec la compagnie aérienne pour acheter vos billets.  Vous éviterez peut-être des désagréments et cela sera plus facile.  Dans mon cas, le prix avec FlightHub était plus intéressant qu’avec la compagnie aérienne.

Conseils en vrac :

Effacer régulièrement votre historique et vos « cookies » ou naviguer en mode «privé».  On vous surveille et les prix changent rapidement après quelques visites. Magasiner sur un ordinateur et acheter sur un autre est une bonne façon de déjouer les espions.

Source: Hopper

 

Magasinez tôt, mais n’achetez pas nécessairement tôt. Hopper peut vous aider avec ce conseil.  Sa jolie mascotte de lapin vous mentionne s’il est préférable d’acheter maintenant ou d’attendre un peu.  Vous pouvez aussi cliquer sur « Watch this trip » afin qu’il vous envoie des alertes de prix. Le seul négatif est que ce lapin parle anglais.

J’ai lu quelque part qu’il est préférable d’acheter ses billets d’avion un mardi ou un mercredi et de voyager un mardi, mercredi ou samedi.  Reste à vérifier si c’est vrai !

Voici quelques comparateurs de vols :

Bon magasinage !

 

 

 

 

 

Be the first to comment on "Billets d’avion : Trucs et conseils pour économiser"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*